Territoires Miramas

Un stade d’athlétisme pour des compétitions internationales

Mots clés : Sport

Un équipement sportif unique dans le Sud de la France et entre Gênes et Barcelone. A Miramas (Bouches-du-Rhône), dans le pôle des Molières, le Syndicat d’agglomération nouvelle (SAN) Ouest Provence va donner, à la rentrée, le coup d’envoi des travaux de son futur stade d’athlétisme couvert qui pourra accueillir, avec sa capacité de 5 500 à 7 500 spectateurs, des compétitions internationales d’athlétisme mais aussi d’autres sports collectifs ou individuels (handball, basket, boxe, judo, etc.).

Il permettra aussi d’entraîner à l’année des athlètes, des scolaires et sera même un lieu dédié à la recherche du sport en lien avec le Technosport de Marsielle-Luminy… Un projet de 23 millions d’euros TTC (coût travaux et études : 17,4 millions HT) porté par la Fédération française d’athlétisme, via le Fonds national de développement du sport et les collectivités (département, région, San Ouest Provence). Il a été confié en conception-réalisation à un groupement Dumez (mandataire)/Chabanne et Partenaires et fait appel à Frédéric Rill, architecte associé, SMC2 (couverture textile toiture et façades), aux bureaux d’études Structure Ile-de-France, KEO Ingénierie, INE (HQE), Pierre Robin (sols sportifs), etc. « Pour cet équipement de 15 000 m², nous avons imaginé un grand volume posé sur un socle de béton gris, protégé par une couverture textile claire en forme de vagues qui baignera de lumière naturelle un anneau circulaire et des sols sportifs de couleur bleue », résume Guillaume Salins, architecte chargé du projet à l’agence Chabanne et Partenaires.

Charpente en lamellé-collé sur poteaux béton.

Le public accédera à un belvédère intérieur et aux gradins par des rampes depuis le parvis et des failles vitrées permettront d’apercevoir l’activité sportive et de rejoindre un gymnase annexe. La couverture sera une charpente bois en lamellé-collé posée sur des poteaux béton avec des poutres triangulées de très grande portée (jusqu’à 80 m), offrant une hauteur libre de 11 m. L’habillage de la charpente sera une membrane textile renforcée, fixée sur des arceaux métalliques pour obtenir l’effet vagues, une solution déjà mise en œuvre sur des grands équipements sportifs. La livraison du stade est prévue au 2e semestre 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X