Enjeux Coup de griffe

Un provincial à l’Equerre

Cela faisait quelques années que je n’avais pas assisté à la cérémonie de l’Equerre d’argent. Je l’avoue, si j’ai décidé de monter à Paris depuis ma bonne ville de Nantes, c’est avant tout par chauvinisme. Cette année enfin, des architectes nantais étaient susceptibles de conquérir le Graal. Et puis, je me suis dit que cet événement mondain pouvait être le théâtre d’observation idéal de celui qui, dans nos régions, inquiète les agences locales autant qu’il fascine les élus : l’architecte parisien.

Première surprise, l’architecte parisien ne s’habille pas entièrement en noir. Du moins, pas plus que les autres Parisiens croisés dans le métro entre la gare Montparnasse et le...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5898 du 02/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X