Régions Nord

Un projet urbain redonne vie à la friche des 3 Suisses

Au commencement, il y avait Les 3 Suisses. Le géant de la vente par correspondance (VPC) avait aligné des entrepôts de logistique sur 12 hectares, à cheval sur les territoires de Croix, son berceau historique, et de Villeneuve-d’Ascq. Avec le déclin de la VPC et la quasi-disparition de l’entreprise, les installations sont devenues friches. Aujourd’hui, le terrain est promis à une nouvelle urbanisation. Quelque 711 logements y seront construits, dont 30 % de logements sociaux ; ils feront l’objet de consultations auprès de divers promoteurs et bailleurs. Ce programme d’habitat sera complété par 16 000 m2 de bureaux, un hôtel, deux résidences services, 6 000 m2 d’activités économiques, 1 200 m2 de commerces et 1 250 places de parking. Ce projet est mené par Linkcity (groupe Bouygues), aménageur, avec l’association familiale Mulliez (AFM). Après une enquête publique, les premières démolitions et actions de viabilisation sont prévues pour la fin de l’année.

Un canal retrouvé. L’agence Nicolas Michelin avait défini un plan-cadre en 2012 mais l’opération n’a pas été simple à monter. Les divergences politiques entre les maires de Croix (LR) et de Villeneuve-d’Ascq (DVG) l’ont fait tanguer plus d’une fois, jusqu’à la tribune du conseil de la métropole européenne de Lille (MEL), fin 2016, à propos de la révision du zonage des sols nécessaire à la réalisation du projet.

Un accord a cependant été trouvé entre métropole, communes et opérateurs, autour de la formule du projet urbain parte-narial. Il permet le préfinancement des équipements publics par les propriétaires fonciers, les aménageurs ou les constructeurs. Ici Linkcity et l’AFM participeront aux dépenses d’équipement liées au projet, d’un montant de 11 M€ environ avec la reconfiguration de voies routières avoisinantes et la réalisation d’un groupe scolaire de 13 classes. De son côté, la MEL envisage de contribuer à l’agrément paysager et naturel du site en remettant à l’air libre une voie d’eau enterrée qui le traverse.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X