Régions Haute-Marne

Un programme de lutte contre les crues

Après les inondations catastrophiques de 1993 et 1995, les élus lorrains et champardennais ont créé en 1996 un syndicat mixte chargé d’aménager le bassin amont de la Meuse dans les Vosges et en Haute-Marne afin de lutter contre les crues ordinaires ou de type centennale.

Après une étude de modélisation des écoulements de la Meuse en périodes de débordement, l’Epama (Etablissement public d’aménagement de la Meuse et de ses affluents) arrive en phase opérationnelle. Sous maîtrise d’œuvre de Genivar France, un vaste programme d’aménagement, d’un montant total de 18,2 millions d’euros HT, va être lancé dans 83 sites différents tout au long de la Meuse et de quatre de ses affluents, dont le Mouzon en Haute-Marne.

Ralentir, stocker…

Baptisé Hebma, le projet poursuit un double objectif hydraulique et environnemental : protéger des inondations les secteurs habités tout en améliorant l’état des cours d’eau.
Concrètement, le projet va consister à organiser des zones de ralentissement ou de surstockage, comme à Huilliécourt ou Soulaucourt-sur-Mouzon ; à édifier des barrages, comme à Huilliécourt et Bourmont ; à créer des zones humides, comme à Levécourt et Sommerécourt ; à « reméandrer » (faire reprendre à un cours d’eau son tracé antérieur), comme à Gonaincourt et Soulaucourt ; à mettre en place des lits d’étiage au niveau des ponts ; ou bien encore à reconnecter des annexes hydrauliques.
Le chantier devrait durer de trois à cinq ans.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X