Grand Paris Aménagement

Un premier contrat d’intérêt national sera signé fin mai

Le premier contrat d’intérêt national (CIN) relatif au « Pôle santé/Vallée scientifique de la Bièvre » (Val-de-Marne) devrait être signé fin mai. C’est Thierry Lajoie, P-DG de Grand Paris Aménagement, qui, dans son rapport remis en septembre 2015 à la ministre du Logement, a proposé de créer cette nouvelle génération de contrat, idée ensuite reprise par Manuel Valls. S’ils s’inscrivent souvent dans le prolongement des contrats de développement territorial (CDT), qui avaient été créés par la loi sur le Grand Paris, les CIN « sont plus resserrés et plus stratégiques et font la part belle aux partenaires économiques et institutions parapubliques », précise la préfecture de région. Ce premier CIN s’attachera, notamment, à moderniser et conforter les installations du pôle santé de l’université Paris-Sud. Il s’accompagnera de la création d’une opération d’intérêt national, dont l’opérateur sera Sadev 94. Le décret est attendu en juin.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X