Livres

Un portrait de l’ENSAS

Créée en 1921, après le rattachement de l’Alsace à la France, l’école nationale supérieure d’architecture de Strasbourg fait aujourd’hui l’objet d’une publication, motivée par la réalisation de son extension par l’architecte Marc Mimram. Une opportunité pour ses enseignants et son directeur Philippe Bach, de brosser le portrait de l’école mais d’en affirmer aussi la singularité. Composé de deux volumes, Histoire et mémoires et Dessins, Des Beaux-Arts à l’Université. Enseigner l’architecture à Strasbourg comble un manque car on sait peu de choses de la formation des élèves architectes aux Beaux-Arts de Paris au XXe siècle, encore moins de celle des écoles régionales. Dirigés par la professeure et historienne Anne-Marie Châtelet et le responsable de la bibliothèque Franck Storne, l’ouvrage décrypte l’école de Strasbourg et son enseignement entre 1921 et 2000. Mais comment tenir l’ambition scientifique de bâtir une histoire objective quand les archives de l’école étaient peu importantes ? La construction d’un contenu pertinent a conduit les auteurs à reconstituer une mémoire collective de l’apprentissage avec...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 231 du 12/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X