Régions Châteaucreux

Un pôle tertiaire en restructuration

En dépit du retard accumulé pour l’aménagement de l’îlot Poste-Weiss, le quartier de Châteaucreux ne renonce pas à devenir le deuxième pôle tertiaire de l’aire métropolitaine lyonnaise. Le transfert du siège du groupe Casino, la livraison de la Cité administrative conçue par Manuelle Gautrand et la construction d’un premier immeuble de bureaux sur les plans de l’architecte japonais Maki confirment le « potentiel de Châteaucreux », estimé à 200 000 m 2 de bureaux et 100 000 m 2 de logements.

Un quartier susceptible d’accueillir 14 000 emplois et 2 500 nouveaux habitants à terme. Côté tertiaire, le futur siège du Centre national du chèque emploi service universel (CNCESU) conçu par Michel Rémon (Cirmad Grand Sud) sera le premier bâtiment de cette taille – 6 000 m 2 de bureaux – à atteindre la certification BBC dans la Loire. Il sera raccordé au réseau de chauffage urbain au bois, comme les bâtiments de la ZAC.

Programme mixte de 6 000 m2

Le promoteur L’Art de construire investit 45 millions d’euros dans deux bâtiments de bureaux et de commerces HQE. Pour lui donner le temps de les commercialiser, l’Epase a décidé de retarder à l’automne 2010 la relance de Poste-Weiss, laissé en friche après la défection du conseil général de la Loire. La construction d’un hôtel trois étoiles, en face de la gare, n’est pas abandonnée. Nicolas Ferrand, directeur de l’Epase, se félicite de « l’effet déclencheur des investissements publics sur les investissements privés ». Pour preuve, la construction de deux immeubles de logements : dont l’un est porté par BNP Paribas Immobilier, face au siège de Casino. La réalisation de ces 120 logements est confiée à Clément Vergely. Autre représentant de la nouvelle génération, Fabien Jallon va relocaliser une partie de son agence d’architecture à Châteaucreux dans le cadre d’un programme mixte de logements et de bureaux de 6 000 m 2 , à côté de la Cité administrative ; 11 millions sont engagés dans cette opération, certifiée BBC pour les bureaux et THPE pour les logements.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X