Territoires Métropôle de Nancy

un point sur les projets (1/2)

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Un totem de bureaux pour Rives de Meurthe

Une « forme de proue », résultat de la rencontre entre « une implantation en alignement et un tracé parcellaire en angle droit » : selon la vision de son promoteur Adim Est, le premier bâtiment du skyline adresse un double clin d’œil, à son occupant principal Voies navigables de France et aux Rives de Meurthe. Depuis sa livraison en juin, il constitue en effet le totem tertiaire du programme de reconquête urbaine, entre la rivière et la bordure du centre-ville, lancé il y a un quart de siècle pour développer 270 000 m2, dont 2 200 logements réalisés à 70 % à ce jour.

Par la toiture végétalisée, les coursives extérieures brise-soleil et l’édification de la façade principale le long de la rue Charles-III prolongée, la conception du cabinet François & Henrion renforce la visibilité naturelle de l’immeuble R + 5 . Ses 6 600 m2 (15,5 millions d’euros d’investissement) doivent être rejoints par un petit frère de 2 000 m2 pour boucler le programme de la filiale de développement immobilier de Vinci Construction France. Le groupe a appliqué sur place son concept Blue Fabric d’aménagement-construction durable.

ENCADRE

Emulation étudiants-architectes

En quête de requalification, le campus Brabois (600 hectares) s’est prêté en juin à un exercice bien rodé : chaque année depuis maintenant 22 ans, pendant une semaine, 80 étudiants de l’Ecole d’architecture de Nancy et cinq agences d’architectes et paysagistes produisent ensemble une réflexion prospective sur un bout de territoire de l’agglomération, sans la pression de la commande. Brabois succède au site universitaire Vélodrome-Aiguillettes en 2015, et, plus loin dans le temps, aux quartiers en mutation du centre. Cette Semaine internationale de l’architecture a souvent eu le nez fin. La liste de ses plus de 100 invités, depuis ses débuts, comprend plusieurs signatures qui ne l’étaient pas alors : Narboni, Devanthery, Reichen, Carrilho da Graça… Ils seront sans doute rejoints par le prometteur Christian Kerez, inscrit au casting en 2016.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X