Régions

« Un plan Marshall pour les territoires »

Mots clés : Etat et collectivités locales

Dans le cadre de la fusion de la Métropole européenne de Lille (MEL) et de la communauté de communes de Weppes, Damien Castelain, réélu à la tête de la MEL, entend bien construire un territoire attractif, stratège et accessible. Il nous détaille ses priorités.

Vous avez formulé le vœu d’une métropole stratège et attractive. Quelle est votre feuille de route ?

La Métropole européenne de Lille fédère aujourd’hui 90 communes. Mon action s’appuie sur une double vision : une stratégie foncière qui nous permet de conduire nos projets en limitant l’étalement urbain, et un développement économique basé sur le renforcement de nos pôles d’excellence et de nos parcs d’activités.

Sur quels outils de planification vous appuierez-vous ?

Nous avons conduit un véritable « plan Marshall » pour les territoires en adoptant, mi-février, notre schéma de cohérence territoriale (SCOT) et en préparant le nouveau plan local d’urbanisme intercommunal, qui a connu plus de 450 remaniements en trois ans ! Nous avons travaillé dans un souci de préservation du territoire en divisant par deux le nombre d’hectares pris sur les terres agricoles pour assurer notre développement. Nous avons, à l’échelle de la métropole, plus de 500 000 m2 d’offres logistiques disponibles. Nous allons nous concentrer sur nos friches, nos dents creuses, sur tout le foncier existant pour construire la ville sur elle-même en impliquant les métropolitains dans les projets structurants pour le territoire.

La construction du futur siège de la MEL illustre-t-elle cette volonté d’économie foncière ?

Parfaitement. Nous allons regrouper l’ensemble du personnel de la Métropole sur un même site, au sein d’un même bâtiment que nous construirons juste à côté de l’actuel siège, qui sera déconstruit pour permettre de dégager du foncier. Cette opération sera conduite sous maîtrise d’ouvrage MEL pour une livraison attendue en 2022. Le futur siège de la MEL...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5914 du 24/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X