Autres Londres

Un pavillon d’été biface signé BIG

Les vertes pelouses de Kensington Gardens accueillent, jusqu’au 9 octobre, le seizième pavillon d’été de la Serpentine Gallery, imaginé cette année par BIG, l’agence de Bjarke Ingels. Une sculpturale démonstration du brio de l’architecte danois (42 ans) qui ouvre dans la foulée son bureau londonien. Pour le réaliser, BIG a empilé 1 802 modules en fibres de verre qui forment un abri à la fois ouvert et fermé, à la silhouette qui hésite entre tipi et totem. Fait nouveau pour cette édition, le pavillon principal est accompagné de quatre « maisons d’été », plus petites, conçues par des architectes venus d’horizons divers, comme le jeune Britannique Asif Khan ou le doyen, le Franco-hongrois Yona Friedman, 93 ans…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X