Régions Lyon

Un parking bien au sec sous les quais de Saône

Mots clés : Stationnement

Retardés pendant près de trois ans – en raison d’un recours au permis de construire, d’investigations supplémentaires du sous-sol et d’une redéfinition du projet initial -, les travaux du nouveau parking Saint-Antoine à Lyon sont enfin lancés. Réalisé par les équipes d’Eiffage Travaux publics Rhône-Alpes-Auvergne et Eiffage Construction Rhône, cet équipement de 800 places sur cinq niveaux enterrés fait partie du programme d’aménagement des rives de Saône, et s’inscrit dans le projet Les Terrasses de la Presqu’île qui démarrera à la livraison de l’infra structure, à la mi-2019. « La découverte d’une galerie souterraine à l’été 2014 nous a contraints à réaliser des sondages complémentaires, à combler ces galeries et à injecter un coulis de ciment pour conforter et homogénéiser les terrains sous les immeubles situés au droit du quai », rappelle Didier Vallier, directeur technique de Lyon Parc Auto (LPA), maître d’ouvrage.

Une « ceinture » étanche. Une découverte qui a également conduit les équipes à modifier le projet initial : il a fallu rigidifier la partie du parking se situant en pied d’immeuble, en « épaississant les planchers et en installant des contreforts ». Pour garantir l’étanchéité, la mise en place de parois moulées a été décidée. Construits depuis la surface, ces murs de 1 mètre d’épaisseur descendront jusqu’à une profondeur de 28 mètres, créant ainsi une « ceinture » étanche tout autour de l’ouvrage. La réalisation de la paroi moulée côté est devrait s’achever en juin 2017, et sera suivie par le passage des réseaux et la réalisation de la dalle de couverture. La construction de la rampe de sortie se poursuivra également à cette date, avec son terrassement et la construction du radier du tunnel.

Début 2018, les équipes de travaux passeront à la seconde phase du projet avec la réalisation des parois moulées en limite du quai existant, d’un autre radier et des différents niveaux de dalles. Les services de la Métropole de Lyon prendront ensuite le relais pour aménager la dalle avant que les corps d’état techniques et secondaires n’interviennent à l’intérieur du parking.

Confiée à l’architecte Thierry Roche, la conception de l’ouvrage prévoit la mise en valeur de certaines parties par l’apport de lumière naturelle et la création d’une zone de services pour les usagers comme pour les riverains, avec un espace de nettoyage des voitures, du covoiturage, une conciergerie, etc. Comme dans tous ses parcs, LPA intégrera, au cœur de celui-ci, une œuvre d’art.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X