Régions Jura

Un musée des terres polaires à bonne température

Mots clés : Manifestations culturelles - Musées - galerie

Evocateur d’un glacier par sa forme et ses transparences, l’Espace des mondes polaires qui vient d’ouvrir à Prémanon dans le Haut-Jura, sur les terres d’enfance de l’explorateur Paul-Emile Victor, met l’enveloppe de son bâti en accord avec son objet : la connaissance et l’exploration des milieux de l’Arctique et de l’Antarctique. Les six dixièmes des 5 300 m2 sont enterrés, afin d’apporter à la fois l’inertie thermique et un « climat » favorable à la conservation des collections du musée.

Le site est alimenté en énergie par 16 puits géothermiques et la récupération de 80 % des calories des groupes de production de froid de la patinoire adjacente. Ce projet, conçu par le cabinet d’architectes jurassien Reichardt-Ferreux sous maîtrise d’ouvrage de la communauté de communes de la station des Rousses, a coûté 9 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X