Régions Jura

Un musée des terres polaires à bonne température

Mots clés : Manifestations culturelles - Musées - galerie

Evocateur d’un glacier par sa forme et ses transparences, l’Espace des mondes polaires qui vient d’ouvrir à Prémanon dans le Haut-Jura, sur les terres d’enfance de l’explorateur Paul-Emile Victor, met l’enveloppe de son bâti en accord avec son objet : la connaissance et l’exploration des milieux de l’Arctique et de l’Antarctique. Les six dixièmes des 5 300 m2 sont enterrés, afin d’apporter à la fois l’inertie thermique et un « climat » favorable à la conservation des collections du musée.

Le site est alimenté en énergie par 16 puits géothermiques et la récupération de 80 % des calories des groupes de production de froid de la patinoire adjacente. Ce projet, conçu par le cabinet d’architectes jurassien Reichardt-Ferreux sous maîtrise d’ouvrage de la communauté de communes de la station des Rousses, a coûté 9 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X