Régions Dijon

Un morceau de campagne à la ville

Les 40 maisons individuelles en projet dans le quartier de la Toison d’Or sont révélatrices des solutions que la Ville de Dijon souhaite développer « pour maintenir les jeunes ménages sur son territoire, au lieu de les voir partir dans la deuxième couronne, voire plus loin encore », explique Pierre Pribetich, adjoint à l’urbanisme. Sur un terrain propriété municipale, l’entreprise sociale pour l’habitat Logivie (groupe Action Logement) va réaliser 16 logements en accession sociale et 24 à loyer modéré.

Ossature bois. Les architectes dijonnais de Studio Mustard, lauréats du concours, répondent à la densité du programme en concentrant une partie des constructions sur trois niveaux. Une implantation non rectiligne, des jardins privatifs et des chemins piétonniers entretiennent un caractère champêtre. Construites en ossature bois, les maisons revêtiront un bardage en tôle ondulée et, à l’intérieur, des panneaux de particules bois. Les appels d’offres de ces travaux de 4 M€ HT auront lieu en octobre pour un démarrage attendu en mars 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X