Edito

Un mondial tant attendu

On aura tout entendu sur l’édition 2015 des salons Batimat, Interclima+Elec et Idéobain, rassemblés pour la première fois sous la bannière Le Mondial du Bâtiment. Ceux qui y seront passent presque inaperçus tant on a commenté les grandes absences. La conjoncture économique du BTP n’encourage pas des investissements d’image, et l’écosystème...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5839 du 23/10/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X