Territoires

Un milliard pour le maillage du territoire

Fraîchement élue à la tête du Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (Sytral), Annie Guillemot aura la tâche de mettre en œuvre plus de 1 milliard d’euros d’investissement au cours du mandat 2015-2020. Une capacité d’investissement qui reste identique au précédent mandat. Une partie de cette enveloppe servira à l’achat de nouveau matériel mais pas uniquement.

Deux projets structurants pour le territoire intéresseront directement les acteurs du BTP : le prolongement de la ligne B du métro jusqu’aux Hôpitaux Sud et le prolongement de ligne de tramway T1 aux Hôpitaux Est. L’extension du métro concernera la création de 2,5 km de lignes et de deux nouvelles stations, l’une au centre d’Oullins et l’autre sur la commune de Saint-Genis-Laval. Forte d’un investissement de près de 400 millions d’euros, cette extension devrait être mise en service en 2022. A plus courte échéance, le prolongement du tramway comptera près de 7 km de voies supplémentaires et 14 nouvelles stations, pour un investissement prévisionnel de 161 millions d’euros. Cette extension favorisera les interconnexions et un meilleur maillage du territoire.
Au cours de ce mandat seront également lancées les études d’une nouvelle ligne de métro partant du Ve arrondissement en direction de l’ouest lyonnais sur la commune de Tassin-la-Demi-Lune. Le Sytral travaille aussi à la construction d’un dépôt de bus – d’une capacité de 100 véhicules – et d’un atelier de maintenance sur un foncier racheté au ministère de la Défense, à proximité de la gare de Perrache, pour un investissement de 40 millions d’euros. Le lauréat du concours sera désigné en octobre, pour une livraison attendue à la mi-2019.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X