Régions Grand Sud

Un label méditerranéen pour les quartiers voit le jour

L’association interprofessionnelle pour la construction, la rénovation et l’aménagement durables en Provence-Alpes-Côte d’Azur (EnvirobatBDM) change d’échelle. A ce jour, de Menton (Alpes-Maritimes) à Perpignan (Pyrénées-Orientales), plus de 300 projets de constructions neuves ou de réhabilitations ont été reconnus Bâtiments durables méditerranéens (BDM). Aujourd’hui, EnvirobatBDM applique à l’échelle du quartier cette démarche de qualité globale adaptée au contexte méditerranéen née en 2009. Le nouveau label Quartier durable méditerranéen (QDM) est l’aboutissement d’un long processus. « En novembre 2011, lors du séminaire faisant le bilan des 100 premiers projets BDM, nous nous sommes aperçus que l’évaluation environnementale des bâtiments ne pouvait être dissociée de celle de l’urbain. Mais nous n’avions aucun outil. C’est ainsi qu’est né le souhait de développer BDM pour avoir une vision globale », raconte Florence Rosa, présidente d’EnvirobatBDM.

Tout comme les bâtiments candidats à la labellisation BDM, les projets d’aménagement sont accompagnés par des professionnels, expertisés à différents stades d’avancement...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5908 du 10/02/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X