Autres

« Un label BBC-Patrimoine en 2017 »

Mots clés : Conservation du patrimoine - Démarche environnementale - Efficacité énergétique

Le nouveau président d’Effinergie, Hubert Dejean de la Batie, annonce des nouveautés.

Pourquoi avez-vous eu envie de vous investir dans Effinergie ?

Je suis très sensible à l’architecture et aux nouvelles constructions. A titre personnel, mais aussi en tant que vice-président de la région Normandie, je m’intéresse depuis longtemps à l’efficacité énergétique dans le bâtiment et aux émissions de gaz à effet de serre dont le secteur est un gros contributeur.
La Normandie est très impliquée dans la rénovation énergétique et a une légitimité particulière pour la présidence d’Effinergie. Nous sommes d’ailleurs en avance par rapport aux autres régions.

S’il y avait à retenir quelques grandes étapes significatives du collectif, quelles seraient-elles ?

Le collectif Effinergie s’est fondé sur le principe de rassembler des acteurs d’horizons différents pour bâtir un référentiel français de l’efficacité énergétique. Depuis 2006, l’association a connu quelques moments forts parmi lesquels le partenariat avec l’Etat pour sortir les labels BBC-effinergie en neuf et en rénovation, ce qui a permis d’imposer un niveau ambitieux. Il y a eu également la sortie de guides sur le neuf, la rénovation, l’usage et l’instrumentation des bâtiments permettant d’apporter les informations pertinentes aux acteurs du secteur ou encore le retour d’expérience grâce à l’observatoire BBC et ses déclinaisons régionales. Enfin, nous pouvons également citer la participation en expertise d’Effinergie auprès de nombreux acteurs, notamment l’Etat.

Quelles sont les grandes orientations que vous voulez donner à Effinergie ?

Nous sommes des militants de l’efficacité énergétique et, dans cet esprit, on souhaite faire partager notre combat pour des bâtiments innovants, efficaces énergétiquement, esthétiques, agréables à vivre et abordables pour profiter au plus grand nombre. Il faudra poursuivre notre accompagnement au plus près des territoires, développer la visibilité d’Effinergie, notamment en collaborant avec d’autres partenaires, je pense à HQE et aux acteurs régionaux comme Envirobat-BDM. Et, bien sûr, continuer à être un interlocuteur important auprès des pouvoirs publics, ce qui nous permet de porter le message de nos membres et des territoires. Outre la nouvelle réglementation environnementale, sur laquelle l’association planche, nous allons adapter nos labels au patrimoine en travaillant sur un BBC-Patrimoine qui sera intégré dans le timing de la réglementation thermique nationale sur l’existant (RT Existant). La sortie est prévue en 2017.

Quelle est la place d’Effinergie dans le futur label environnemental ou référentiel qui préfigure la réglementation ?

A partir du moment où le référentiel ou label d’Etat qui pourrait s’appeler France Energie Carbone sera publié, normalement fin octobre, Effinergie va s’appuyer sur les critères fixés pour adapter le label Bepos en y ajoutant un niveau carbone défini par les pouvoirs publics.

N’y a-t-il pas aujourd’hui une amorce de fusion d’Effinergie avec HQE-France GBC notamment ?

Je n’aime pas les fusions fourre-tout. Mais si, par endroits, il peut y avoir des convergences, comme avec l’association HQE-France GBC, on peut alors envisager une plate-forme de travail collaborative.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X