Conception CROSNE (Essonne)

Un jardin médiéval retrouve son public

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

À l’occasion du réaménagement de l’espace public d’une petite ville du nord de l’Essonne, dans l’esprit d’un jardin médiéval, Sarah Sellam a mis en place une Cabane Polypode, une structure originale pour les plantes grimpantes, primée à Jardins, jardin.

Le 24 septembre dernier, le jardin médiéval de Crosne (Essonne) a ouvert au public dans le cadre de la deuxième fête éponyme. Situé dans le centre historique de la commune, à deux pas de l’église classée du XIIIe siècle, ce petit espace de 3 000 m2 clos de murs anciens et de ruelles est longtemps resté en friche, avant un aménagement modeste réalisé au début des années 1990. Mais les habitants l’ont peu à peu délaissé. La ville a confié à Sarah Sellam son réaménagement en 2015.

Le projet renouvelle le regard sur des plantes qualifiées de mauvaises herbes, riches de leurs qualités gastronomiques et écosystémiques.

Le projet de cette dernière donne une réinterprétation contemporaine du jardin médiéval pour en faire un espace à l’usage de tous, avec une vocation pédagogique et ludique. « Bon nombre de plantes médiévales sont des plantes sauvages, parfois familières et souvent méconnues. Mon souhait était de faire (re)découvrir cette flore et ses aspects utilitaires pour se nourrir, se vêtir ou se soigner », explique la jeune paysagiste. Une occasion aussi de faire passer des messages sur la protection de la biodiversité ordinaire, la conception et la gestion écologique des jardins. Le projet respecte ainsi...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 398 du 14/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X