Régions Toulouse

Un grand coup de jeune pour les universités

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - ERP sans hébergement - PME - Politique du logement - Transport ferroviaire

25 M€ investis entre 2015 et 2020 par la région Nouvelle-Aquitaine pour le logement des jeunes et des étudiants.

200 M€ pour la commande publique annuelle du conseil départemental de Gironde, surtout destinés aux TPE et PME.

23 M€ Le coût de la suppression d’un passage à niveau à Muret (Haute-Garonne).

Source : SNCF-Réseau.

Avec le Plan campus, l’université de Toulouse s’offre une cure de jouvence. D’ici à 2022, 13 bâtiments (100 000 m2 au total) auront été construits, et cinq autres réhabilités (1). En 2009, la ville a été sélectionnée pour bénéficier de ce plan national qui vise à « faire émerger en France 12 pôles universitaires d’excellence de niveau international ». L’université fédérale de Toulouse, qui pilote le projet, s’est vu attribuer une dotation de l’Etat de 350 M€, à laquelle s’ajoutent des subventions de la région, de Toulouse Métropole et du Sicoval (communauté d’agglomération du Sud-Est toulousain).

A la fin du programme, l’université fédérale aura investi 300 M€ (TVA incluse) dans les études et les travaux de construction, réhabilitation et destruction. La plupart des projets, menés en MOP, concernent l’université scientifique Toulouse-III-Paul-Sabatier, les écoles d’ingénieurs rattachées et l’université de sciences sociales Toulouse-I-Capitole. L’université Jean-Jaurès a bénéficié pour sa part...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5946 du 27/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X