Territoires Rouen

Un gigantesque Meccano à Notre-Dame

L’entreprise Tubesca-Comabi a mis en place le premier étage de l’échafaudage qui va permettre d’amorcer la restauration de la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Rouen. Le leader français des solutions d’accès et de travail en hauteur (74 millions d’euros de CA en 2015 et 320 collaborateurs) et l’entreprise Lanfry, spécialiste du patrimoine, ont répondu en groupement à ce marché exceptionnel. Rappelons que Georges Lanfry, qui racheta la société Baron en 1921, est considéré comme le « sauveur » de la cathédrale de Rouen, pour avoir d’abord pris soin d’étayer l’édifice en prévision des bombardements puis amorcé sa restauration après la Guerre sans...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5889 du 30/09/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X