architecture Bordeaux

Un galet blanc au bord de la Garonne

Mots clés : Béton

Posée sur les quais de Floirac, la coque innovante de l’Arena se distingue par sa double courbure et son béton à la formulation sur mesure.

En dix mois de gros œuvre, la salle de spectacle Bordeaux Métropole Arena s’est érigée en bord de Garonne, au débouché du futur pont Jean-Jacques Bosc. Les équipes de Bouygues Bâtiment Centre Sud-Ouest, mandataire du groupement conception- réalisation, s’attellent actuellement à l’installation de la charpente métallique avant la mise hors d’eau et hors d’air du site qui pourra accueillir, dès janvier prochain, jusqu’à 11 000 personnes.

Depuis la fin du gros œuvre, en avril, le rendu souhaité par l’architecte Rudy Ricciotti est bien visible : un galet de matière brute, en l’occurrence du béton blanc. Une performance technique pour le groupe LafargeHolcim, fournisseur du béton, dont le directeur régional concède avoir démarré le chantier avec une pointe de stress. « Six mois de travail ont été nécessaires pour trouver la bonne formule.

20 configurations pour accueillir spectacles et événements sportifs.

Produit à proximité, à Villenave-d’Ornon et Lormont (Gironde), le béton est composé d’un ciment blanc CEM I 52.5 N provenant de la cimenterie du Teil en Ardèche. Nous avons exigé une luminance précise, obtenue par l’utilisation de fillers calcaires parmi les plus clairs possibles, produits par la société Omya à Saint-Césaire (Charente-Maritime), et de sable clair venant de Lafarge Granulats dans le Lot-et-Garonne. Nous avons donné un cahier des charges à tous nos fournisseurs pour avoir la...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5927 du 23/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X