Régions Haute-Savoie

Un Ehpad conçu comme un village

Mots clés : Grand âge - Structures d'accueil pour personnes âgées et personnes handicapées dépendantes

La construction du programme gériatrique de Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie) devrait être lancée début 2018 pour s’achever en mars 2020. Portée par le centre hospitalier Annecy-Genevois (Change), elle va passer par la réalisation d’un nouvel ensemble s’insérant au milieu de deux bâtiments existants, datant des années 1970 et devenus obsolètes : l’établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et l’unité de soins de longue durée (USLD). Une fois les patients transférés dans le nouveau bâtiment qui constituera le village gériatrique, les locaux historiques seront démolis.

L’opération sera conduite dans le cadre d’un marché global de performance incluant la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance par l’entreprise générale Léon Grosse avec l’agence d’architecture Chabanne + Partenaires. Elle s’étendra sur une surface de plancher neuf de 7 636 m² pour une capacité d’accueil de 130 lits (99 pour l’Ehpad, 31 pour l’USLD), uniquement en chambre individuelle. Le bâtiment, dont une partie des toitures sera végétalisée, s’élèvera en R + 2 avec un édicule de 150 m² en R + 3 pour les locaux techniques. « En forme de S afin d’éviter les vis-à-vis et de s’ouvrir sur la ville située à proximité immédiate, il s’inspire de l’architecture résidentielle tant au niveau des extérieurs que de l’intérieur », explique Olivier Leclaire, architecte, chef du projet.

Espaces de vie largement vitrés. Les façades des maisonnées, dont le soubassement sera marqué par des bandes verticales d’enduit gris, seront alternativement constituées d’enduit blanc et de bois composite. Elles seront également rythmées par des inserts en inox dépoli sur lesquels la végétation se réfléchira. Les séquences seront interrompues par des failles vitrées abritant de petits salons. Prolongés par des terrasses abritées, les espaces de vie seront largement vitrés de manière à offrir une vue panoramique sur le parc et les jardins.

La construction de cet ensemble représente un investissement de 12,3 M€ HT, hors maintenance et hors déconstruction des anciens bâtiments. Toutes dépenses confondues, l’investissement s’élèvera à 21 M€.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X