Régions Paris

Un effort d’investissement stable en 2017

Malgré un contexte financier contraint – baisse des dotations de l’Etat et hausse des péréquations – l’exécutif parisien poursuit la mise en œuvre de son programme d’investissement de la mandature (PIM) tout en stabilisant les taux de la fiscalité locale. Celle-ci se traduit par l’inscription de 1,4 milliard d’euros de nouvelles autorisations de programme (AP) dans le budget primitif (BP) 2017, adopté le 13 décembre.

« Ces nouvelles AP, ajoutées à celles précédemment ouvertes totalisent près de 6 milliards d’euros sur les 10 milliards du PIM », a fait valoir Julien Bargeton, adjoint aux finances, lors du débat budgétaire. Les crédits de paiement s’élèvent à 1,690 milliard (+0,2 %) dont 1,106 milliard consacré aux dépenses d’équipement...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5904 du 13/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X