Architecture Bureaux

Un drapé de verre, symbole d’une ville en mutation

A Bagneux, un immeuble tertiaire donne une nouvelle urbanité à l’axe de la départementale.

Partant de la porte d’Orléans en direction du sud francilien, la départementale 920 – ex-nationale 20 pour camionneurs et vacanciers de l’ère pré-autoroutière – a amorcé sa métamorphose dans la dynamique du Grand Paris. La future métropole est en effet en train de faire de ses tristes entrées-sorties de ville, et de leur cortège de commerces périurbains ornés de grands panneaux publicitaires, des « avenues urbaines » végétalisées, où piétons et cyclistes ont droit de cité. Au niveau de Bagneux (Hauts-de-Seine), rompant soudainement la séquence paysagère Mondial Moquette-Speedy-Cora-Total, un nouvel immeuble de bureaux conçu par l’agence Scau vient signaler cette opération de requalification de tout un axe routier, mais aussi la naissance de l’écoquartier Victor-Hugo qui sort de terre à l’arrière.

Par sa forme festonnée, l’édifice parvient à redonner vie à son environnement immédiat ; par sa façade vitrée, il s’ouvre largement sur le paysage de la départementale à quatre voies, tout en offrant des espaces de travail qui permettent de s’y soustraire.

Le volume est enveloppé d’une double peau de panneaux vitrés qui fait office de tampon thermique. Posés en recouvrement pour former une multitude d’écailles, ces...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5908 du 10/02/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X