Entretien Débroussaillage

Un double saut dans les machines professionnelles à dos

Moins d’efforts et moins de pollution : Stihl tient ces deux promesses, lors du démarrage de sa nouvelle débroussailleuse thermique professionnelle à dos. L’association d’une technologie dérivée de l’injection avec le démarrage électrique embarqué permet cette double performance.

Dans la débroussailleuse à dos Stihl FR 460 TC-EFM, l’innovation majeure se cache dans la dernière lettre : le major allemand des travaux forestiers et paysagers désigne par le M sa technologie M-Tronic [lire encadré]. Son entrée dans le débroussaillage professionnel à dos marque le printemps 2016 et contribuera à optimiser l’usage du carburant, grâce à la régulation électronique du moteur : plus besoin de recourir au starter, qu’il pleuve ou qu’il vente, en plaine ou en montagne. L’enjeu économique importe moins que l’image : « Le marché professionnel de la débroussailleuse à dos n’excède pas les 5 000 machines par an, dont 50 à 55 % pour Stihl », évalue Darko Radosavljevic, l’un des deux chefs de produits français de la marque. Mais, dans toute son offre, Stihl entend conforter sa réputation de champion technologique, y compris pour la dernière-née de ses débroussailleuses, positionnée sur le créneau haut de gamme, comme le suggère le prix maximal conseillé de 1 329 euros, soit un prix réel moyen proche de 1 280 euros. Outre la technologie...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 389 du 24/05/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X