Actualité

Un dôme d’acier coiffe l’EPR finlandais

A Olkiluoto (Finlande), sur le chantier de la centrale nucléaire EPR, la dernière pièce du puzzle formant la membrane d’étanchéité du bâtiment réacteur a été mise en place. A 44 mètres de hauteur, la pose millimétrique du colossal dôme d’acier (210 tonnes et 47 mètres de diamètre) a nécessité deux grues géantes. La membrane d’étanchéité recouvre ainsi désormais totalement l’intrados de l’enceinte interne du bâtiment réacteur. Le coulage d’une forte épaisseur de béton (7 000 tonnes), utilisant le dôme comme coffrage, viendra bientôt finaliser la construction de cette dernière. Alors que le consortium de constructeurs Areva-Siemens et TVO, le maître d’ouvrage, se rejettent la responsabilité des surcoûts (5,3 milliards d’euros au lieu de 3 milliards prévus initialement) et des retards (mise en service prévue en 2012 au lieu de 2009), cette opération marque la transition des travaux de génie civil vers ceux de montage des éléments électromécaniques.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X