Edito

Un cri d’alarme

Éric Laurendeau a frappé un grand coup (lire notre brève p. 6). Comme tant d’autres, cet artisan a mis la clé sous la porte. Mais il n’a pas voulu se taire. Son message choc sur Facebook a suscité une vague immense de « likes » et de commentaires, plus de 120 000 à l’heure où nous...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5835 du 25/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X