Régions Petit-Quevilly

Un crématorium sur une friche

Mots clés : Établissements de culte, funéraire - Funéraire

Un crématorium sera construit avant la fin 2019 sur une parcelle de 8 000 m2 de la friche de l’ancienne usine Sigre, au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), fermée en 2005.

Ce projet vise à désaturer le seul équipement de ce type dans l’agglomération rouennaise. La métropole Rouen-Normandie a confié la maîtrise d’œuvre de cette opération, estimée à 5,5 millions d’euros, au cabinet Babel Architectes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X