Régions Petit-Quevilly

Un crématorium sur une friche

Mots clés : Établissements de culte, funéraire - Funéraire

Un crématorium sera construit avant la fin 2019 sur une parcelle de 8 000 m2 de la friche de l’ancienne usine Sigre, au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), fermée en 2005.

Ce projet vise à désaturer le seul équipement de ce type dans l’agglomération rouennaise. La métropole Rouen-Normandie a confié la maîtrise d’œuvre de cette opération, estimée à 5,5 millions d’euros, au cabinet Babel Architectes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X