Architecture Technique Patrimoine

Un copier-coller en pierre

Mots clés : Conservation du patrimoine - Établissements de culte, funéraire - Produits et matériaux

A Nevers, des statues de la cathédrale ont quitté leur clocher pour s’y retrouver exposées à l’intérieur…

Les personnages de l’Ancien et du Nouveau Testament sculptés sur le clocher de la cathédrale de Nevers (Nièvre), auparavant exposés aux intempéries, sont désormais offerts à la contemplation des visiteurs. Ils n’ont pas fait un très long voyage : ornant jusque-là les étages supérieurs de l’ouvrage, ils étaient difficilement visibles malgré leur taille imposante (2 mètres à l’épaule). Ils restent aujourd’hui à leur hauteur d’origine, mais placés à l’intérieur du clocher, ils ne se trouvent plus qu’à 9 mètres au-dessus des visiteurs. On ne peut vraiment saisir l’intérêt de l’opération sans connaître son contexte : la restauration d’ensemble du clocher et le remplacement de ses grandes effigies sculptées par des copies.

Du haut de ses 50 mètres, ledit clocher constitue de très loin le signal principal de la cathédrale romano-gothique. Elevé entre le XIVe et le XVIe siècle, il comporte aux deux niveaux supérieurs un très riche décor flamboyant – moulurations, pinacles, gâbles, choux et gargouilles – et 45 statues en ronde-bosse placées dans des niches. Devant son état inquiétant, la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) Bourgogne a chargé l’atelier Cairn (Isabelle Dumas-Barnoud et Paul Barnoud, architecte en chef des Monuments historiques), d’une mission complète avec diagnostic sur ses 1 700 mètres carrés de façades. L’atelier a ainsi repéré, parmi les maçonneries, les éléments architectoniques et autres effigies sculptées, ce qui devait être consolidé et ce qui devait être remplacé. Des analyses ont permis d’identifier les types de pierre employés, principalement la pierre de Nevers, très fragile. Le choix du matériau pour les ornements s’est porté sur le calcaire de Tercé, extrait dans la Vienne, permettant le rendu nerveux qu’exige ce type de motifs.

Souplesse des drapés.

S’agissant des 24 statues que leur état nécessitait de déposer, plusieurs hypothèses ont été envisagées avec la Commission nationale des monuments historiques : laisser leurs emplacements vides, les remplacer par des reconstitutions telles qu’à l’origine, les remplacer par des copies au plus près de leur état avant intervention, pour témoigner du passage des siècles. C’est cette dernière option qui a été retenue. Après moulage des originaux, le calcaire de Lavoux, provenant aussi de la Vienne, a servi à exécuter les copies, dont les grandes surfaces demandaient une pierre moins blanche que celle de Tercé, et plus propice à rendre la souplesse des drapés. « Comment ensuite utiliser au mieux les statues déposées, auxquelles le vieillissement ajoute encore de la poésie, se sont interrogés les architectes. Il faut les donner à voir sans les laisser s’éroder davantage. »

De là est née l’idée de les exposer dans la salle au deuxième étage du clocher, dont le volume – quelque 25 mètres carrés au sol sur 15 mètres de hauteur à la clef des arcs – était à leur échelle. On les y a placées, restaurées, dans une disposition proche de leur agencement originel : quasiment au revers de leur emplacement extérieur. Ainsi présentées, elles reposent sur un socle de pierre lui-même posé sur une console d’acier laqué noir à la puissante trame quadrillée. Divers aménagements techniques s’ajoutent à cela, pour leur protection (remplacement des abat-son par des verrières) et l’accueil du public.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Drac Bourgogne. Maîtrise d’œuvre : Atelier Cairn architectes (Paul Barnoud, ACMH), LRMH (Laboratoire de recherche des monuments historiques). Entreprises : laboratoire ERM (analyse et restauration de la pierre), Jacquet (maçonnerie), Dagois (pierre de taille), Tollis (sculptures et restauration de sculptures). Coût des travaux : 5,9 millions d’euros HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X