Régions Clamart

Un complexe sportif de près de six hectares en pelouse synthétique

En réaménageant le stade de la Plaine avec 5,7 ha de pelouse synthétique, la ville de Clamart (Hauts-de-Seine) se dote du plus vaste espace de terrains de sports équipés d’un tel revêtement en France. Cette opération remodèle l’intégralité de la plate-forme, qui couvre une superficie totale de 9 ha. La commune dispose de cinq terrains de grand jeu réglementaires (trois pour le football et deux pour le rugby de 105 m sur 68 m), ainsi que de deux terrains de petit jeu (40 m sur 20 m).

Réservé aux clubs et aux établissements scolaires

Réservé à la pratique sportive encadrée des clubs et des établissements scolaires, cet ensemble synthétique est clos et bénéficiera, d’ici à la fin septembre, d’un éclairage par quatre mâts de 18 m autorisant l’entraînement en nocturne sur toutes surfaces et l’organisation de compétitions nocturnes sur une partie des terrains. Une plaine de jeux d’accès libre de 2,7 ha en pelouse naturelle est consacrée aux loisirs.

Faible coût d’entretien

Le choix du tout synthétique de troisième génération se justifie pour la ville de Clamart par une disponibilité sept jours sur sept de ces nouvelles surfaces, et par un coût d’entretien faible comparé à celui d’une pelouse naturelle.
Le revêtement synthétique (avec des brins de 60 mm pour le football et de 75 mm pour le rugby) est fourni et posé par l’entreprise néerlandaise Desso. Il dispose d’une couche de souplesse coulée sous le revêtement. La couche de forme, réglée au millimètre à la niveleuse asservie au laser 2 D, mise en œuvre par le groupement Watelet-SRBG, est constituée de grave drainante avec un saupoudrage de sable.
Le décaissage du site représente un volume de 15 000 m 3 de terre réutilisée pour combler une partie en dévers et former des merlons en périphérie. Quelque 12 km de drainage recueillent les eaux pluviales injectées par huit puisards à douze mètres (300 m 3 ). Une noue de 1 200 m 3 supplémentaires en surface doit absorber les pluies décennales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ville de Clamart.
Maître d’œuvre : Alain Guelfi (BESL), Acte 2 Paysages.
Groupement d’entreprises : Watelet-SRBG, Desso (terrains synthétiques), Ineo et Help (éclairage).
Coût des travaux : 5 millions d’euros.
Durée : 6 mois pour les terrains synthétiques, 10 mois pour la plaine de loisirs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X