Régions Dijon

Un chantier de tramway exceptionnel

Mots clés : Transport collectif urbain

Une « vraie première » : Eiffage Travaux publics qualifie ainsi l’organisation du chantier de la plate-forme du tramway de Dijon, dont les travaux démarrent le 3 octobre. « Le marché englobe les travaux de façade à façade et en profondeur », explique Thierry Winkel, directeur du projet chez Eiffage Travaux publics, mandataire de l’un des trois groupements conjoints. Chacun réunit tous les corps d’état, du terrassement à la pose des rails et aux aménagements paysagers.

Le découpage géographique des lots, au nord, à l’est et à l’ouest, conduira à mettre en chantier les 19 km de ligne d’ici à mars 2011. Les travaux se déroulent sur des linéaires de 200 à 500 m, de carrefour à carrefour, pendant une période de quatre à huit mois. « Le groupement s’est organisé comme une seule entreprise », expose Freddy Bézault, directeur des travaux chez Eurovia Bourgogne. Eiffage Travaux publics a créé de son côté une cellule tram qui réunit une quinzaine de cadres des cotraitants. Screg Est a désigné un directeur des travaux de Colas Est.
Réalisé par demi-chaussée pour maintenir la circulation, le chantier nécessite « une gestion complexe des phasages », commente Joseph Motti, directeur régional de Screg Est Bourgogne Franche-Comté.
Pour tenir le challenge des délais, de 18 à 24 mois, les intervenants n’excluent pas des prolongations ponctuelles jusqu’à 22 h et le samedi. Chez Eurovia, jusqu’à six équipes interviendront sur le chantier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X