Régions Var

Un chai en empilement de pierres

Propriétaire des domaines Ott sur les terres du château de Selle à Taradeau (Var), la maison de champagne Louis Roederer a confié à l’architecte suédois Carl Fredrik Svenstedt (BET vinicole : DIEC Groupe Ducoin ; BET structure : Beccamel Mallard ; paysagistes : Christophe Ponceau et Mélanie Drevet) la conception d’un nouveau chai (4 200 m2 ) alliant qualités esthétiques et techniques.

L’utilisation de la pierre était une évidence dans ce site proche de l’abbaye du Thoronet construite avec le calcaire local. Pensé comme « un élément tellurique ancré dans la pente au-dessus du château », le bâtiment, à moitié enterré, est un assemblage de blocs de pierres (1 m x 1 m x 50 cm) qui s’empilent, se décalent ou se vrillent pour créer des ouvertures et du relief. La compagnie le Printemps des pierres, sous-traitant de Poggia Provence, a réalisé cet exploit. Les travaux ont duré un peu moins de vingt-quatre mois (coût : autour de 10 millions d’euros avec le matériel de vinification).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X