Architecture Technique Créteil

Un chœur couronné pour Notre-Dame

Notre-Dame, lorsqu’elle fut inaugurée en 1978 à Créteil (Val-de-Marne), n’était qu’une église. Elle n’est devenue cathédrale qu’en 1987. Surtout, l’époque était à « la théologie de l’enfouissement ». Blotti dans son environnement, l’édifice conçu par l’architecte Charles-Gustave Stoskopf « était donc modeste pour correspondre à la volonté de discrétion de l’Eglise », note Marie-Pierre Etienney, responsable pour le diocèse du redéploiement lancé en 2009. Ce projet a visé à affirmer la présence du lieu de culte dans la ville mais aussi à augmenter sa capacité d’accueil. Pour gagner en ampleur – mais à emprise égale -, Notre-Dame s’est élevée. En s’appuyant sur les fondations du bâtiment d’origine, Architecture-Studio l’a couronnée de deux coques en bois qui se croisent à quelque 22 mètres de hauteur. Elles symbolisent « les mains jointes de la Vierge », remarque Alain Bretagnolle, un des architectes associés de l’agence. La structure élaborée avec l’atelier d’ingénierie T/e/s/s est composée de 130 arcs en lamellé-collé d’épicéa qui enchâssent le chœur. La vêture extérieure est faite de carrelets de Douglas prégrisé. Inaugurée le 20 septembre 2015, Notre-Dame peut désormais accueillir un millier de personnes contre 400 auparavant.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Diocèse de Créteil, Chantiers du Cardinal (déléguée), Tewako (AMO). Maîtrise d’œuvre : Architecture-Studio, mandataire. BET :T/E/S/S (structure), Choulet (fluides), AVA (acoustique), 8’18’’ (lumière), Vigier (bois). Entreprises : Léon Grosse (TCE), Fargeot Lamellé-Collé/Arbonis (bois). Coût chantier : 5,75 M€ HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X