Régions Ardennes

Un centre pour les combats de rue

C’est un équipement probablement unique en France qui sera mis en service cette année dans l’enceinte du 3e régiment du génie à Charleville-Mézières : un centre d’entraînement aux combats de rue. Il reconstituera des conditions de guérilla urbaine pour les militaires et les forces de police et de gendarmerie. Baptisé Acier (Ardennes complexe interservices d’entraînement à la réalité), il comprend principalement une tour modulaire de quatre niveaux. Financée à 80 % par le conseil départemental, l’infrastructure, d’un coût de 2 M€, servira aussi aux exercices de désincarcération et anti- incendie des sapeurs-pompiers.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X