Régions Ille-et-Vilaine

Un campus centre pourrait voir le jour à Rennes

Dans deux universités, plusieurs écoles d’enseignement supérieur dont la très récente Ecole normale supérieure de plein exercice (1) et un institut d’études politiques, Rennes (Ille-et-Vilaine) accueille environ 60 000 étudiants. Pas toujours dans d’excellentes conditions matérielles : locaux trop petits, matériels techniques défectueux ou insuffisants, bibliothèques surchargées sont, comme ailleurs, le lot des étudiants et des personnels.

En outre, les lois successives accroissant l’autonomie des établissements ne rendent pas la partie facile aux dirigeants. D’où la vaste réflexion initiée par Rennes Métropole et qui réunit l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur. Ces travaux aboutissent aujourd’hui à un schéma de développement universitaire (le deuxième en France après celui de Lyon), qui sera présenté au conseil d’agglomération le 13 mars. Objectif : booster les potentiels, mais aussi réaliser des économies d’échelle en mutualisant.
Déjà se dessine une priorité : donner aux établissements implantés dans différents sites du centre-ville (droit, économie, architecture…) une visibilité commune via l’idée d’un campus centre. Celui-ci étant d’ailleurs voué à jouer, à terme, le rôle de cœur de réseau de l’enseignement supérieur rennais. D’où l’idée d’élaborer une étude de préfiguration programmatique centrée sur l’hôtel-Dieu (désaffecté) et élargie au palais Saint-Melaine.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

(1) Jusqu’au décret de septembre 2013, il s’agissait d’une antenne dépendant de l’ENS Cachan.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X