Enjeux Finances

Un budget 2017 en hausse de 58 % pour la Société du Grand Paris

Le budget 2017 de la Société du Grand Paris (SGP) s’élève à 1,758 milliard d’euros contre 1,112 milliard en 2016, soit une hausse de 58 % ! « Nos dépenses reflètent l’activité extrêmement soutenue et le basculement du Grand Paris Express en phase travaux », commente Philippe Yvin, président du directoire de la SGP. D’ici à l’été prochain, tous les marchés de génie civil de la ligne 15 sud auront été attribués, et 14 des 16 gares de cette même ligne seront en chantier. La SGP prévoit ainsi d’allouer 456 millions d’euros aux travaux préparatoires et de génie civil (contre 128 en 2016), 194 millions aux études de maîtrise d’œuvre et d’assistance à maîtrise d’ouvrage, 185 millions aux acquisitions foncières et 89 millions aux conventions concessionnaires. Par ailleurs, 508 millions sont affectés à des projets réalisés par d’autres maîtres d’ouvrage, notamment le prolongement d’Eole.

Premier recours à l’emprunt. Pour la première fois cette année, la SGP va recourir à l’emprunt à hauteur de 700 millions d’euros, en complément des ressources fiscales qui lui sont affectées : l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseau (66 millions) ; la taxe annuelle sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux et de stockage et les surfaces de stationnement (TSBCS), à ne pas confondre avec la taxe pour création de bureaux ou de commerces (385 millions) ; la taxe spéciale d’équipement, acquittée par les Franciliens (117 millions). Comme le souligne Philippe Yvin, « le Grand Paris Express entre ainsi de plain-pied dans son modèle de financement qui combine des emprunts et des remboursements à très long terme ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X