Edito

Un bon choc de complexité

En France, le nombre de travailleurs détachés a explosé depuis la crise de 2008. Il serait de 350 000 aujourd’hui. Et probablement plus du double dans deux ans. Une main-d’œuvre européenne à bas coût s’est ainsi déversée massivement sur le BTP ces dernières années, en toute légalité. Tirant les coûts de construction vers le bas. Les maîtres d’ouvrage pourraient s’en réjouir si le phénomène n’était dramatiquement accompagné d’un chômage massif, d’une baisse de qualification des ouvriers sur les chantiers, d’une menace directe sur la survie des entreprises attachées à leurs salariés. Ajoutons à cela la fraude galopante qui s’est peu à peu installée dans l’ombre de cette jeune réglementation.
La triche n’est pas un fléau nouveau. Les organisations professionnelles n’ont cessé d’en dénoncer les effets catastrophiques en matière de main-d’œuvre. Elles ont finalement été entendues (voir p. 20 et 79) : les employeurs établis à l’étranger et détachant des salariés en France sont désormais sous surveillance. Un choc de complexité, comme notre administration sait les provoquer, s’impose à eux : déclarations préalables, autorisations de travail, attestations d’examen médical, bulletins de paie, preuves d’une activité réelle dans le pays d’origine, documents à fournir en cas de contrôle… On ne peut que se réjouir de cette nouvelle exigence à l’égard des entreprises et maîtres d’ouvrage, désormais responsables solidaires, qui font appel à cette main-d’œuvre low cost.
Il n’est pas question de faire ici le procès de ces ouvriers à qui l’Union européenne offre des opportunités de travailler. Ni de remettre en cause la libre circulation des salariés. Mais le détournement de ce principe, qui érige le dumping social en modèle économique ravageur, ne laissera personne indifférent. Reste à organiser les contrôles à la hauteur de l’enjeu.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X