Territoires

Tulle Un cinéma ouvert sur la ville

Maire de Tulle de 2001 à 2008, le président de la République François Hollande continue de faire honneur aux projets réalisés dans le chef-lieu du département de la Corrèze. Le 16 janvier dernier, moins d’un an après la pose de la première pierre, il est venu inaugurer le cinéma VEO Grand Palace (2 334 m2) et sa coque commerciale (295 m2) qui devrait héberger un restaurant de 295 m2. Installé en cœur de ville face au centre commercial Citea, sur une plate-forme en béton libérée par un ancien magasin de bricolage, l’équipement de cinq salles et 708 fauteuils remplace « Le Palace », un bâtiment vieillissant fermé définitivement le 24 novembre dernier après la dernière séance.

Les contraintes du site, à l’extrémité sud d’une ancienne friche industrielle avec la rivière Corrèze à 25 m en contrebas, ont imposé une construction légère et une structure métallique demandant la mise en œuvre de 150 tonnes d’acier et 1 100 m2 de bardage vertical. Une toiture métallique et lisse, conçue comme une cinquième façade, termine le projet.

Cinq salles, un ciné café, un restaurant…

« Nous avons travaillé la qualité d’accueil du public par un vaste hall permettant de développer d’autres activités de type ciné café et dans les salles qui se caractérisent par un gradinage à forte pente favorisant une bonne visibilité », détaille Pierre Varieras, l’architecte de l’opération. En tout, 25 entreprises sont intervenues sur le chantier réalisé en onze mois pour un coût global de travaux de 4,4 millions d’euros HT. Bredèche (gros œuvre, fondations spéciales), DL Garonne (charpente métallique), Foussat (bardage métallique) font partie des lauréates des 18 lots : « Une quarantaine de personnes à pied d’œuvre en plein pic de production ont travaillé sur ce chantier permettant une livraison avancée de trois mois », rappelle Henri Maître, chargé du projet chez Pitch Promotion qui a conduit l’opération par le biais d’un contrat de promotion immobilière pour le compte de Veo Tulle.

Le capital de cette dernière société, exploitante du nouvel équipement, est composé de l’exploitant de l’ancien cinéma, de Pitch Promotion, du promoteur Sage et de la Caisse des dépôts et consignations.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X