Territoires

Troyes La prison de périphérie se voit confirmée

Mots clés : Établissements pénitentiaires et judiciaires

Une nouvelle prison se construira bien à Lavau, aux portes de Troyes (Aube), en remplacement de la maison d’arrêt de centre-ville, devenue vétuste et impossible à agrandir. Déjugeant Christiane Taubira, le nouveau garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a annoncé que, loin d’être abandonné, le projet de création d’un nouvel établissement ferait l’objet d’un lancement de ses études dès cette année, dans le but d’une livraison en 2022. Ce centre de détention pouvant accueillir 520 détenus prendra place le long de la rocade qui ceinture l’agglomération troyenne, sur un terrain réservé de 15 ha. Le montant d’investissement n’est pas encore fixé. En 2012, il était évalué à 90 millions d’euros, mais pour un établissement de moindre capacité, soit 350 places.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X