Régions

Trois questions à Jacques Chanut, nouveau président de BTP 38.

Mots clés : Apprentissage - Délinquance - Entreprise du BTP - Maîtrise d'ouvrage - Marchés privés

« Lutter contre le vandalisme et la judiciarisation des affaires »

Quelles sont vos priorités ?

J’entends avec mon équipe compléter, adapter, prolonger, les actions engagées par Gilles Dumolard, mon prédécesseur, et en initier d’autres. Première action : face aux vols et au vandalisme sur nos chantiers, BTP 38 engage une action forte contre ces « phénomènes de société » auprès des maîtres d’ouvrage afin d’intégrer cette dimension. Mobilisé contre l’insécurité, le préfet de l’Isère soutient notre initiative.

Seconde action : pour constater une forte évolution des marchés privés dans la construction avec des relations contractuelles de plus en plus complexes, BTP 38 entend, dans cet environnement nouveau, soutenir et accompagner ses adhérents ; ils sont confrontés à une « judiciarisation » de ces marchés qui s’explique par la montée en puissance de purs financiers en lieu et place de maîtres d’ouvrage plus classiques. Parallèlement, BTP 38 interviendra auprès de ces maîtres d’ouvrage.

Et la formation ?

Alors que nous vivons depuis trois ans des difficultés à recruter des personnels qualifiés, la recrudescence des jeunes en formation constitue notre seule raison d’espérer. Nos priorités vont à l’accélération de la sortie du programme d’hébergement et de restauration du CFA du BTP Nord Isère à Bourgoin-Jallieu et à l’ouverture d’une formation Agent technique de l’industrie routière à la demande de la profession. Après une formation pour canalisateurs, ce CFA poursuit son ouverture aux TP ! Forte interrogation en revanche au lycée technique de Sassenage avec la séparation imposée entre la fabrication et la pose dans les formations menuisier et charpentier.

Comment analysez-vous la conjoncture économique ?

L’activité est soutenue avec des niveaux de carnets de commandes satisfaisants. Les TP récupèrent d’une année 2003 difficile. Il existe cependant une véritable différence de moral et de… prix liée à la différence d’activité entre nos adhérents du nord de l’Isère, dans la zone d’attraction lyonnaise, et du sud.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X