Régions

Trois questions à Jacques Agraffeil, président régional du Syndicat des architectes, des agréés et maîtres d’oeuvre en bâtiment de Midi-Pyrénées.

«Des concepteurs à part entière »

Pourquoi le choix de la HQE pour votre dernière réunion régionale ?

Nos adhérents, c’est vrai, sont rarement confrontés à des constructions sous démarche HQE, surtout à l’initiative des maîtres d’ouvrage publics. Mais nous devons nous intéresser aux sujets d’avenir. Ce thème s’inscrit dans une démarche plus globale concernant l’environnement, le développement durable, qui est toujours susceptible de normalisation.

Comment vous situez-vous en maîtrise d’oeuvre ?

Nous sommes des maîtres d’oeuvre à part entière. Même si nos interventions restent limitées aux réalisations de moins de 170 m2, nous sommes des concepteurs, au même titre que les architectes diplômés. Nous devons occuper le terrain avec des certifications qui témoignent de nos compétences auprès des maîtres d’ouvrage : agrément handi-services, norme ISO 9OO1, qui doit concerner sept cabinets midi-pyrénéens en 2004, certification OPQMOB, entre autres exemples…

Quels sont vos prochains thèmes de réflexion ?

Nous allons organiser une manifestation sur la rénovation du patrimoine. Autre sujet, l’habitat et le handicap, concernant de plus en plus les seniors qui désirent rester indépendants. Un marché émergent dans le secteur de la maison individuelle, essentiel de nos interventions.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X