Régions Isère

Travaux XXL pour prévenir une crue bicentennale

La vallée de l’Isère avec celles du Drac et de la Romanche sont identifiées par l’Etat comme territoires à risque important d’inondation. Alors que la tranche 1 du projet Isère amont (Grenoble – Saint-Ismier) est terminée, les tranches 2 et 3 (Saint-Ismier – Pontcharra), programmées entre 2016 et 2021, viennent de débuter de manière anticipée grâce aux crédits du plan de relance débloqués par le département.

D’après Fabien Mulyk, président du Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère (Symbhi) et vice-président du département délégué à l’aménagement des rivières et à l’environnement, « le projet Isère amont vise à protéger 29 communes sur 50 km de cours d’eau, soit plus de 300 000 personnes. Il intègre également les dimensions environnementales et de loisirs afin que les riverains puissent se réapproprier les berges comme des espaces de promenade, de détente ou de pratiques sportives », l’objectif étant de pouvoir faire face à une crue bicentennale (1).

« Le plus grand projet en cours de France ». Selon des estimations, si la crue de 1859 se...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5903 du 06/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X