Actualité

Transport Les entreprises françaises plébiscitées sur le métro du Caire

Six entreprises françaises (Alstom, Bouygues, Colas Rail, Eurovia, Thales et Vinci) ont signé, le 21 juin, les contrats d’attribution de la deuxième phase de la ligne 3 du métro du Caire pour un montant total de 420 millions d’euros. Des entreprises qui ont déjà participé aux deux premières lignes et construisent actuellement la première phase de la ligne 3. Le marché de génie civil piloté par Vinci Construction Grands Projets s’élève à 323 millions. Il prévoit la construction de 7,2 kilomètres de tunnel et de 4 stations enterrées. La mise en service devrait intervenir en octobre 2013, après 51 mois de travaux.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X