Régions Mulhouse

Tranches de béton marbré au menu du conservatoire

Mots clés : Béton - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Un béton « marbré » habillera le conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique en chantier au centre-ville de Mulhouse. Titulaire du lot de 3,5 millions d’euros HT incluant le gros œuvre achevé fin novembre, l’entreprise Mader a appliqué quatre nuances de gris le long des murs de l’auditorium, conformément à la commande du cabinet d’architectes TOA. « Nous avons multiplié les essais sur site jusqu’à trouver le bon cocktail d’adjuvants qui s’applique à un béton extrêmement fluide », souligne Maxime Kornacker, ingénieur travaux de la PME haut-rhinoise.

Eléments hauts de 10 m. Au total, 300 m3 de béton marbré ont été utilisés. Les deux heures de séchage entre chaque coulée sur place expliquent le délai d’un jour nécessaire à la réalisation de chacun des éléments hauts de plus de 10 m. En atelier, leur face intérieure a été coffrée d’un seul tenant, tandis que l’extérieur a été réalisé en quatre paliers de 2,65 m de hauteur. Mader a aussi déployé sa science des adjuvants et de la préfabrication dans la mise au point des bétons de couleur noire qui composent les escaliers de l’entrée principale. Après le gros œuvre incluant la reprise générale de la structure de la partie réhabilitée, le chantier se poursuit jusqu’à l’été 2017 sous maîtrise d’ouvrage de Citivia, pour 20,8 millions d’euros HT d’opérations.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X