Territoires

Tours Le nouveau plan local d’urbanisme sera prêt fin 2017

Serge Babary, maire de Tours (Indre-et-Loire), a annoncé la révision du plan local d’urbanisme qui courra jusqu’en 2017. Très critique sur la politique d’urbanisation de son prédécesseur, Jean Germain, Serge Babary a la volonté de mettre en place « un développement urbain maîtrisé et respectueux de l’environnement, mais aussi de respecter l’harmonie architecturale de la ville ». « Il faut éviter que l’urbanisme ne soit qu’une juxtaposition de projets sans liens », a-t-il estimé.

Rappelant que Tours avait plus de 1 900 logements en réserve suite à une densification massive des programmes immobiliers ces dernières années, Serge Babary a toutefois précisé qu’il ne s’agissait pas de freiner la construction : « Le taux de vacances est passé de 6,9 % en 2011 contre 10 % aujourd’hui, alors que le nombre d’habitants baisse. L’impératif est donc de développer des logements en accord avec les attentes de la population. »
Le plan local d’urbanisme actuel, établi en juillet 2011, a déjà fait l’objet de deux modifications en 2012 et 2013. Si le calendrier est respecté, une enquête publique sera organisée en septembre 2017 sur le nouveau plan local d’urbanisme qui devrait être applicable en décembre 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X