Territoires

Tours Le CHU envisage de se reconstruire d’ici à dix ans

Le CHU de Tours, premier établissement hospitalier de la région Centre-Val de Loire avec plus de 100 000 hospitalisations par an, devrait réorganiser ses activités à l’horizon 2026. Sa directrice générale, Marie-Noëlle Gérain Breuzard, vient de dévoiler les grandes lignes du futur schéma directeur de l’hôpital, qui devra encore être validé par l’Etat.

Le CHU, avec ses 400 000 m2 éclatés sur cinq sites, verrait son activité rationalisée sur deux sites seulement. Bretonneau accueillerait la pédiatrie et les soins de suite tandis que la tour Trousseau, construite au début des années 1980 à Chambray-lès-Tours, serait détruite pour laisser place à un nouveau bâtiment qui hébergerait la psychiatrie et la chirurgie. Selon la direction du CHU, cette solution, chiffrée à 500 millions d’euros sur dix ans, coûterait moins cher que la nécessaire réhabilitation des structures actuelles, vieillissantes et inadaptées au développement futur de l’hôpital. L’élaboration du dossier est en cours et devrait prendre au moins un an.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X