Territoires

Tours Le Centre de création contemporaine Olivier-Debré commence à prendre forme

A deux pas de la Loire, l’ancienne école supérieure des beaux-arts de Tours, conçue par l’architecte Pierre Patout dans les années 1950, n’est plus qu’une carcasse béante de 11 m de hauteur, trouée de larges ouvertures. A l’intérieur, murs et planchers ont été abattus pour créer une « nef » de 300 m2, le futur vaisseau amiral du Centre de création contemporaine Olivier-Debré (CCCOD). Au terme des travaux de réaménagement, ce premier volume, tout en transparence, sera réservé aux grandes installations et s’offrira depuis l’extérieur au regard des passants grâce à de grandes baies vitrées qui iront du sol au plafond.

Les travaux, réalisés sous le pilotage de Sogea Centre pour le lot structure et couvert, ont démarré en octobre dernier, après une phase de déplombage et désamiantage. La maîtrise d’ouvrage est assurée par Tour(s)plus, avec le concours de l’agence portugaise Aires Mateus, dont c’est la première réalisation architecturale en France. Le futur bâtiment s’étendra sur 4 000 m2 de surface utile, dont 1 770 m2 de salles d’exposition qui devraient être achevés vers la mi-2016 pour un coût de 13,5 millions d’euros.

Vaste esplanade piétonne créée.

Outre le projet architectural en lui-même, le CCCOD sera mis en valeur par le réaménagement programmé de l’entrée nord de Tours dont il constitue l’un des éléments phares. « Nous avons travaillé à la fois sur la qualité spatiale du centre, en tirant parti au maximum des espaces existants, et sur le renforcement du rapport entre le bâtiment et la ville, grâce à de nouvelles circulations », explique l’un des deux architectes, Francisco Aires Mateus, qui se rend régulièrement sur le chantier. Inséré en cœur d’îlot, le CCCOD sera ainsi désenclavé grâce à la destruction d’une partie des bâtiments qui l’entourent, pour dégager une vaste esplanade piétonne qui l’inscrira davantage encore dans le nouveau paysage urbain tourangeau.

Plus d’informations sur www.lemoniteur.fr/CCCOD

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X