Réalisations HART BERTELOOT

TOURCOING – 11 LOGEMENTS D’INSERTION

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel

Pas de site prestigieux ni de budget faramineux pour cette petite opération destinée à héberger des familles en insertion. Cela n’a pas empêché les architectes de la doter de qualités domestiques et architectoniques incontestables, en soignant chaque plan et chaque détail de construction.

Il y a des programmes comme ça. Rejetés des centres-villes parce qu’indésirables. Voués à occuper les franges ingrates, les lisières inconfortables. Cette petite opération de 11 logements destinée à héberger temporairement des familles en difficulté, Roms pour la plupart, le temps de trouver une solution de vie définitive et de scolariser les enfants, fait partie de celles-là. En témoigne le lampadaire planté récemment devant les fenêtres, sans considération pour le confort de ceux qui vivent derrière. Collé aux voies ferrées qui relient Tourcoing à Paris, le programme marque le petit côté d’une vaste friche triangulaire, plus proche du talus non entretenu que du terrain viabilisé. En face, une maison de briques évitrée rappelle que le faubourg industriel n’est pas encore totalement reconquis. De l’autre côté, la grande ZAC de l’Union peine à densifier ses terrains vagues. Ni en centre-ville ni en ZAC, cette position d’entre-deux fait paradoxalement la force de l’opération conçue par les architectes lillois Heleen Hart et Mathieu Berteloot. On lui souhaiterait presque de ne jamais avoir de voisin, tant ses trois volumes émergeant du jardin informel que forme aujourd’hui l’îlot lui donnent des airs champêtres. L’atout paysager du vide est indéniable pour des logements commandés sans espaces extérieurs.

L’épannelage général dégressif, appuyé par les diagonales des toitures, participe également à la création d’une juste échelle domestique. Pour tenir l’angle sur le boulevard très passant qui longe le terrain, le premier volume en R+3 affirme la dimension collective du programme, tandis que les...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 262 du 14/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X