Territoires

Toulouse Retour aux sources pour le promoteur Fonta

Connu à sa création en 1977 à Toulouse pour ses programmes tertiaires, le promoteur Fonta revient sur ce marché avec un projet de bâtiment respectant le label Bepos Effinergie avec une consommation énergétique inférieure à 30 kWh.ep/m2.an. Il a choisi d’implanter ce nouveau concept qu’il espère développer ailleurs en France sur un terrain au bord de la rocade, dans la zone d’activités du Palays, au sud-est de Toulouse. L’immeuble en R + 2 devrait sortir de terre fin 2017 après neuf à dix mois de travaux estimés à 3,5 millions d’euros HT. La consultation des entreprises en lots séparés devrait débuter à l’automne. Pour l’heure, le promoteur a lancé la commercialisation de l’ensemble de 3 000 m2 de surface utile à qui il a donné le nom de « Positon » pour rappeler qu’il sera à énergie positive.

Un bâtiment modulable et flexible.

Pour son retour sur un marché mis de côté depuis 1992, Fonta joue la sobriété et la qualité d’usage avec un prix de location de 150 euros HT/m2. Conçu par l’agence toulousaine Arua, associée au bureau d’études Occinergy, le bâtiment sera modulable et flexible sur une trame de 1,35 m en façade et 1,50 m en profondeur. Orienté nord-sud dans sa longueur, il aura une structure poteau-poutre en béton pour donner de l’inertie. Les façades seront constituées de panneaux préfabriqués en béton avec une finition lisse ou matricée. « La ventilation double flux, les menuiseries aluminium avec brise-soleil, la pompe à chaleur et l’éclairage par LED sur détection sont les différents équipements prévus. La production d’énergie sera assurée par des panneaux solaires photovoltaïques en toiture », détaille Roland Spinazze, directeur chez Fonta.

Intervenant à Bordeaux, Nantes, Rouen et Toulouse, le groupe de promotion emploie 70 salariés. Il a livré 320 logements en 2015 pour un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros. Cette année, l’objectif de vente est de 400. « Nous visons les métropoles avec des produits haut de gamme en accession libre. Nous poursuivrons notre diversification dans les bureaux et les résidences seniors. Pour ce dernier produit, nous sommes en cours de montage d’une troisième résidence à Nantes », précise le président Alain Fonta.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X