Territoires

Toulouse Oppidea voit la vie en rose

A la veille de la prise de fonction, le 6 juin, par Raphaël Catonnet, de son poste de directeur général délégué, le conseil d’administration d’Oppidea a approuvé des comptes positifs. La SEM d’aménagement de Toulouse Métropole a clôturé 2015 avec un bénéfice d’exploitation de 200 000 euros. Quant à son résultat net après impôt, il s’élève à 545 000 euros, soit plus du double de celui de 2014. « Cela s’explique essentiellement par une hausse de 14 % des produits liée à la progression des concessions d’aménagement et par une baisse de 3 % des charges d’exploitation », déclare Gilles Broquère, P-DG d’Oppidea, qui souligne aussi « les économies réalisées sur les charges de fonctionnement et la réorganisation de la structure ». Employant 65 salariés, Oppidea pilote 23 opérations publiques d’aménagement. En 2015, elle a réalisé 30 millions d’investissement sur ces dernières et attribué du foncier représentant plus de 1 800 logements et 67 000 m2 de tertiaire.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X